Écrit par- Mary Clifton, docteur en médecine

Douleur chronique ou aiguë, stress, fatigue, le CBD agit dans le corps dans toutes ces situations grâce au système endocannabinoïde existant. Votre corps possède déjà des récepteurs CB1, situés dans tout le système nerveux central et périphérique, et des récepteurs CB2, situés dans tout le système immunitaire, ainsi que dans les muscles et le squelette. Votre corps, lors d’épisodes de douleur, de stress ou de fatigue développe une réponse au stress. Un système qui est principalement médié par l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien, le cortisol, la noradrénaline, l’adrénaline, la sérotonine et la dopamine agissent tous ensemble dans cette réaction de lutte ou de fuite nécessaire pour rétablir l’équilibre suite à un épisode de stress ou de douleur.

Et c’est ici que le système endocannabinoïde intervient. Il joue un rôle important en augmentant les taux d’endocannabinoïdes et de récepteurs dans les zones douloureuses ou soumises à un stress, et ceci aide à restaurer l’équilibre et à contrôler l’inflammation ou le stress que le corps subit dans ces conditions. Ce système est déjà en place dans votre corps. Il y a les récepteurs CB1 et CB2, et les endocannabinoïdes, endo signifiant qui vient de l’intérieur et cannabinoïdes étant des molécules. Les cannabinoïdes, principalement l’anandamide et le 2-AG, contribuent à mettre un terme à la réponse au stress, ce qui est raisonnable et un atout dans le cadre de traitements de problèmes de douleur, de stress et de fatigue qui entrainent des problèmes d’appétit, des troubles du sommeil, une douleur chronique ou une inflammation.

Les récepteurs CB1 sont exprimés le long du système central nerveux et périphérique dans les terminaisons nerveuses GABAergiques et glutamatergiques, mais des effets des récepteurs CB sont également présents dans les terminaisons sérotoninergiques, noradrénergiques et dopaminergiques dans le système nerveux central, le cerveau et la moelle épinière, mais aussi dans le système nerveux périphérique. Ces nerfs se trouvent dans tout notre corps et nous permettent de sentir nos mains, nos pieds, ainsi que de bouger notre corps et d’être conscient des sensations. La région du cerveau où se situe le contrôle moteur est également le lieu d’origine de situations telles que les tremblements ou les spasmes musculaires. Ces régions sont également la source de déficiences cognitives et mémorielles qui sont impactées par l’anxiété, le manque de sommeil, le stress ou les TSPT. Cette région est riche en récepteur CB1.

Les récepteurs CB2 se situent principalement dans le système immunitaire, la rate, les ganglions lymphatiques, la moelle osseuse, mais également dans les cellules musculosquelettiques. Ces cellules répondent également à la stimulation par le CBD, et nos endocannabinoïdes produits naturellement par le corps, l’anandamide et le 2-AG, se trouvent donc partout dans le corps, mais des études ont montré une concentration plus importante d’endocannabinoïdes dans les zones d’inflammation chronique telles que les articulations arthritiques, suggérant une régulation positive de ces molécules et des récepteurs CB comme dans d’autres systèmes du corps.

Lorsque vous devez contrôler l’inflammation, le corps apporte des récepteurs et des endocannabinoïdes supplémentaires sur les sites d’inflammation. Ainsi, le CBD serait efficace dans le traitement de douleurs chroniques non cancéreuses, d’insomnies, de stress et de l’anxiété car il va activer les mêmes récepteurs CB1 et CB2 déjà présents dans tout notre système corporel. Cela restaure l’équilibre et joue un rôle important dans la terminaison de la réponse au stress due soit à un stress chronique, soit à une inflammation ou à une douleur.

Tags: